Communiqué de FAL – La mort de Fidel/ Comunicado de FAL- Muerte de Fidel


La disparition du président Fidel Castro est ressentie comme une perte par toutes celles et ceux qui dans le monde ne se résignent pas aux inégalités et aux injustices. Il restera le symbole de la résistance et de l’aspiration des peuples à la dignité, à l´indépendance et à la souveraineté. Dans la continuité de José Marti et des autres héros de l´indépendance latino-américaine, il a incarné l´aspiration de tout un continent et, au-delà, de tous les opprimés à une vie libre et digne.

Porte-voix des oubliés du monde, il a dénoncé, en tant que président du Mouvement des non alignés, les répercussions de la crise économique et sociale dans les pays sous-développés, porté le premier le combat contre la dette du tiers-monde, irrécouvrable pour des raisons matérielles, politiques et morales, inspiré les combats émancipateurs et apporté le soutien de Cuba aux luttes des peuples en Afrique et en Amérique. Précurseur et visionnaire, il avait également alerté sur les conséquences d’un développement prédateur et encouragé un modèle soucieux du bien être de tous et visant à préserver la nature.

Sa disparition, à quelques semaines d´un vote historique à l´ONU où, pour la première fois, il ne s’est trouvé aucun pays pour soutenir le blocus imposé par les États-Unis à Cuba, souligne toute l´actualité de ses combats et de sa pensée. France Amérique Latine, au-delà de la tristesse partagée avec le peuple cubain, réaffirme toute sa solidarité à Cuba, à sa révolution, et à tous ceux qui luttent pour un continent libre et souverain.

Le Comité Directeur de France Amérique Latine

La desaparición del presidente Fidel Castro, la vivimos como una pérdida para aquellos y aquellas que en el mundo no se resignan a las desigualdades y a las injusticias. El seguirá siendo el símbolo de la resistencia y de la aspiración de los pueblos a la dignidad, a la independencia y a la soberanía. En la senda de José Martí y de otros héroes de la independencia latinoamericana, Fidel encarna la aspiración de todo un continente y de todos los oprimidos, a una vida libre y digna. Portavoz de los olvidados del mundo, en tanto que presidente del Movimiento de los no-alineados, denunció las repercusiones de la crisis económica y social en los países subdesarrollados, asumió el primer combate contra la deuda del tercer mundo, incobrable por razones materiales, políticas y morales, inspiró los combates emancipadores y, desde Cuba, apoyó la lucha de los pueblos de África y de América. Precursor y visionario, alertó sobre las consecuencias de un desarrollo depredador y promovió un modelo social de bienestar para todos en el que se preserva la naturaleza.

Su desaparición, pocas semanas después del voto histórico en la ONU, en donde, por primera vez, ningún país apoyó el bloqueo impuesto por Estados Unidos a Cuba, muestra la vigencia de sus combates y de su pensamiento. France Amérique Latine, más allá de la tristeza que compartimos con el pueblo cubano, reafirma toda su solidaridad con Cuba, con su revolución y con todos aquellos y aquellas que luchan por un continente libre y soberano.

Comité Director de France Amérique-Latine