Communiqué: France Amérique Latine dénonce la persécution judiciaire des défenseurs environnementaux au Pérou


 

France Amérique Latine dénonce toute forme de criminalisation du mouvement social et veut manifester sa solidarité avec les 16 défenseurs des droits humains et environnementaux persécutés judiciairement au Pérou.

 

Ils sont 16 militants des Droits humains et environnementaux en lutte contre le projet Conga à avoir été cités le 6 mars dernier devant le Tribunal provincial pénal de Celendin, traités comme de dangereux délinquants. Les faits remontent à 2013 alors que le procès avait été archivé faute de preuves suffisantes. Accusés d’outrage aux symboles de la patrie  et de séquestration, certains sont menacés de peines allant jusqu’à 36 ans de prison.

 

Parmi eux, Milton Sanchez Cubas, Secrétaire Général de la PIC (Plateforme Interinstitutionnelle de Celendin ), bénéficiaire en 2014 de mesures de protection par la Cour Interaméricaine des Droits Humains. Il a été cité ainsi dans pas moins de 60 procès judiciaires pour sa participation à la lutte contre le projet Conga et contre les projets de construction de centrales hydroélectriques sur le Maranon par Odebrecht. . Parmi les « ronderas » accusées, Jeny Cojal, n’a pas été notifiée légalement en temps utile et s’est trouvée, pour cette raison, dans l’impossibilité de présenter des preuves de son innocence et d’organiser sa défense.

La réouverture de ce procès injuste  est une nouvelle pression de l’entreprise Yanacocha , dans le but de créer les conditions nécessaires à la poursuite de son projet Conga, officiellement suspendu.

 

Dans le même temps, c’est toujours une impunité totale pour ceux, des forces de la police et de l’armée, qui ont provoqué la mort de 5 personnes à Celendin et à Bambamarca en juillet 2012.

 

Solidarité avec Milton Sanchez et les 15 dirigeants de la lutte contre le projet Conga.

NON à la criminalisation du mouvement social

NON à l’impunité des assassinats de juillet 2012

CONGA NO VA, NI AHORA NI NUNCA

 

 

Paris, le 14 mars 2017