Désastre de Mariana au Brésil : Non à l’impunité des multinationales ! (vidéo de France Amérique Latine/ Dossier France 24)


France Amérique Latine est membre de la Coalition française pour un traité contraignant et de l’Alliance pour la fin de l’impunité et le démantèlement des multinationales. En effet, depuis des décennies, partout dans le monde, les violations répétées des transnationales en matière de droits fondamentaux, sociaux, sanitaires ou environnementaux sont rarement sanctionnées. Délocalisées, leurs activités échappent souvent au respect des droits des populations ainsi que des mesures de protection de l’environnement, par le jeu des intermédiaires nombreux (sociétés de projets, sous-traitances, fournisseurs…). Il est urgent de rétablir le lien de responsabilité jusqu’au sommet de la chaîne de valeurs et de mettre fin à l’impunité des sociétés donneuses d’ordre. 

Un exemple : en 2015 le désastre du barrage de Mariana, dans l’état de Minas Gerais au Brésil

Un désastre écologique et humaindossier de France 24

Rupture du barrage de Mariana (Photo: Rogério Alves/TV Senado)

Dans la panique, sans aucune information, Wallison et sa famille s’enfuient dans la montagne pour se mettre à l’abri et assistent, impuissants, au désastre. 
La rupture du barrage du Fundao, qui servait à stocker et décanter les déchets produits par la mine de fer voisine, libère 60 millions de mètres cubes de boues toxiques. Une vague rouge submerge tout sur son passage. Quelques heures après, Wallison et les 600 habitants de Bento Rodrigues constatent qu’ils ont tout perdu, leur maison et leurs quelques biens. Seize personnes ont péri dans la catastrophe, trois sont encore portées disparues. « On savait que c’était très grave, mais on n’imaginait pas que la destruction serait totale » raconte Wallison, qui vit désormais dans une chambre d’hôtel, en attendant d’être relogé dans la ville voisine de Mariana. Le village de Bento Rodrigues ne sera pas reconstruit. (….) 

(….) Voir le dossier complet