¡ Hasta siempre Carlos Lozano ! (Hommage de FAL et article de Cathy Dos Santos/ L’Humanité)


¡ Hasta siempre Carlos Lozano !

Nous avons appris, avec une profonde tristesse, le décès de Carlos Lozano Guillén, directeur de l’hebdomadaire VOZ, militant infatigable, tout au long de sa vie, de la transformation sociale et pour la paix en Colombie et dans le monde. Son exemple laisse un souvenir impérissable chez tous celles et ceux qui l’ont connu et ont partagé avec lui les idéaux de justice sociale et de fraternité.

À France Amérique Latine, nous avons eu l’honneur de l’accompagner dans ses efforts dans le domaine international, et de construire des liens indestructibles d’amitié qui continueront à nous stimuler dans nos luttes.

Le meilleur hommage que nous puissions rendre à sa mémoire est de continuer à avancer et de poursuivre notre action pour construire un monde meilleur sur les chemins du progrès et de l’humanité.

Dans ces moments difficiles, nous voulons, par ce bref et douloureux message, transmettre notre affectueuse solidarité à sa famille et à ses compagnons de lutte, ainsi qu’au collectif de l’hebdomadaire VOZ.

Paris, 24 mai 2018 / France Amérique Latine

Con profunda tristeza recibimos la noticia del fallecimiento de Carlos Lozano director del semanario VOZ. Luchador infatigable quien consagro su vida a la búsqueda de la transformación social y  la paz en Colombia y el mundo.  Su ejemplo deja una huella imperecedera en todos aquellos quienes lo conocieron y compartieron con él  ideales de justicia social y fraternidad.

En France Amérique Latine tuvimos el honor de acompañar sus esfuerzos en el ámbito internacional y de construir  lazos de amistad  que perduraron y seguirán siendo un aliciente de lucha.

El mejor homenaje que podemos rendir a su memoria es el de seguir adelante, continuar su acción. construyendo un mundo mejor que avance por caminos de progreso y humanidad.

Queremos hacer llegar a través de este breve y dolido mensaje un abrazo solidario a su familia y compañeros de lucha, al igual que al colectivo del Semanario VOZ en estos momentos difíciles.

París, 24 de mayo de 2018/ France Amérique Latine

À lire également l’hommage publié par Cathy Dos Santos dans le journal L’Humanité 

Carlos Lozano, une vie au service de la paix en Colombie 

Le directeur de l’hebdomadaire communiste colombien Voz est mort le 23 mai. Il a été l’une des chevilles ouvrières des accords de paix en 2016. Jamais Carlos Lozano ne s’est départi de sa finesse politique, de sa rigueur d’analyse, et de sa disponibilité. Jamais, pas même lorsqu’il faisait face à la terrible maladie qui l’accablait depuis des années.

La dernière fois que nous l’avions rencontré, c’était il y a un an, dans son bureau de l’hebdomadaire communiste Voz, qu’il dirigeait avec énergie et enthousiasme. Il était alors intarissable sur les accords de paix survenus quelques mois plus tôt entre le gouvernement du président Juan Manuel Santos et la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC). Il insistait sur la portée de cet événement transcendantal, mais avertissait également des écueils et des menaces qui continuent de peser sur la paix. Carlos Lozano était un fin connaisseur du conflit qui a ensanglanté son pays. Il en maîtrisait les acteurs, les histoires derrière l’Histoire, les trahisons et les espoirs douchés. Ce n’est pas exagéré d’affirmer qu’il fut l’une des chevilles ouvrières du rapprochement des différents protagonistes de la guerre qui a abouti à l’actuelle concorde nationale, indispensable pour les Colombien.ne.s et si fragile… Carlos Lozano a consacré sa vie, son combat politique au sein du Parti communiste colombien (PCC), à la paix et à la justice sociale par la voie du dialogue (…)

Lire la suite de l’article de Cathy Dos Santos sur https://www.humanite.fr/carlos-lozano-une-vie-au-service-de-la-paix-en-colombie-655811