Le réservoir de déchets miniers de Caimanes : chronique d’un territoire sacrifié (Web Doc réalisé par Elif Karakartal/ Une seule planète)

Le Chili a basé son développement sur l’extraction des matières premières, en particulier du cuivre dont il est le premier producteur mondial. Cela lui a valu de bénéficier de l’un des meilleurs taux de croissance d’Amérique latine. Mais quels sont les revers de ce “miracle” ? Quel visage prend cette croissance sur les territoires où des méga-mines s’implantent pour extraire les richesses ou stocker leurs déchets ? Ce parcours numérique propose l’étude du cas d’une communauté rurale de la région centrale du Chili, Caimanes, qui a vu s’installer sur son territoire le troisième plus grand réservoir de déchets miniers du monde.

Elif Karakartal est anthropologue de formation et réalisatrice de films documentaires. Elle est observatrice internationale de la Fondation France Libertés -Danielle Mitterrand- sur le cas de Caimanes depuis 2012. Elle est aussi membre du Collectif ALDEAH. Munie de sa caméra, Elif suit la communauté en résistance depuis plusieurs années et a accompagné le Comité de Défense de Caimanes dans la bataille pour le respect de ses droits. En 2012, elle a suivi le procès de l’entreprise contre les défenseurs des droits de la communauté. Elle a vécu à Caimanes de janvier à décembre 2015. Elle a réalisé plusieurs documentaires avec la communauté et mis en place des formations vidéo. Le récit de ce webdoc émane de son expérience de terrain. Elle est la co-réalisatrice de “Caimanes, les eaux volées” (avec Alfonso Ossandon), “L’histoire qui reste” (avec Luz Badillo et Abel Campos) ainsi que d’une vingtaine de courts-métrages disponibles sur Youtube.

Ce web doc très complet, enrichi de nombreuses vidéos sous-titrées en français retrace les différentes étapes de la lutte de la communauté. 

Voir le Web Doc sur le site de « Une seule planète »

 

 

sit vel, venenatis, Aliquam Sed venenatis amet, risus. elit. eget