Lutte contre l'impunité


Il y a 40 ans, France Amérique Latine naissait de l’engouement international provoqué par l’Unité Populaire chilienne qui voyait l’accession de Salvador Allende au gouvernement et le début d’un large processus de mobilisation en faveur d’un socialisme démocratique, ceci en pleine guerre froide.

Quelques mille jours plus tard, le coup d’Etat s’abattait sur le Chili, théâtre d’une répression sanglante et d’atteintes aux droits de l’Homme sans précédent. Un terrorisme d’Etat qui accompagne une série de dictatures militaires dans toute la région.
Pendant ces années noires, les mouvements démocratiques et révolutionnaires latino-américains ont pu compter sur France Amérique Latine (FAL) et ses adhérent-e-s, aux côté de nombreuses autres organisations, pour aider les exilés à se réfugier en France et dénoncer les dictatures qu’ils fuyaient.
Aujourd’hui encore, comme en a témoigné le procès qui s’est tenu à Paris contre plusieurs responsables de la junte chilienne (du 8 au 17 décembre 2010), et dont FAL était partie civile, notre association continue à exiger Vérité et Justive, comme à refuser l’impunité dont bénéficient plusieurs hauts dignitaires militaires du continent. extrait de l’Editorial de Franck Gaudichaud du FALMAG Hors-Série 2010