Pétition : Pour retrouver la mémoire historique à Antofagasta, Chili


Signez la pétition ici

POURQUOI SIGNER ?

Au Chili, pendant la dictature d’Augusto Pinochet, les droits humains ont été violés de façon odieuse dans des centaines de centres de détention politique et de torture. Des milliers d’hommes, de femmes et même d’enfants sont passés par ces lieux sinistres.

Une de ces prisons clandestines est connue comme « Bernarda Morin ». Il s’agit d’un ex-pensionnat pour étudiantes situé au 3220 Matta, à côté de l’Église de la Divine Providence, dans la ville d’Antofagasta. Là, dans l’ex-pensionnat Bernarda Morin, plusieurs personnes ont souffert aux mains d’officiers de la DINA-CNI-SICAR (police politique secrète et agences militaires). Ce centre de torture a perduré au même endroit sur une très longue période, de 1973 à 1986.

Aujourd’hui, nous sollicitons que ce lieu soit réhabilité en tant que « SITE DE MÉMOIRE » pour que plus jamais il n’y ait de torture au Chili. Nous souhaitons que cet endroit soit reconverti en un espace d’espoir et d’éducation pour la défense des droits humains.

Nous espérons aussi que tous les défenseurs de la dignité humaine (en commençant par vous) appuieront notre démarche en signant notre pétition en ligne et la diffusant.

POUR QUE PLUS JAMAIS AU CHILI ET DANS LE MONDE UN HOMME, UNE FEMME, UN ENFANT, UNE PERSONNE ÂGÉE NE SOIENT TORTURÉS! Plus d’information ici: http://memoriaprovidencia.wordpress.com

 

cropped-logo-doble4

Signez la pétition ici