Articles par pays : Assassinats de journalistes au Mexique


Au Mexique, les « narcos » menacent les journalistes (Le Monde)

Sergio Ocampo Arista, reporter dans l’État de Guerrero, de passage en France, invité par France Amérique Latine témoigne des menaces qui pèsent sur la presse dans son pays. Après la Syrie et l’Afghanistan, le Mexique est le troisième pays le plus dangereux pour les journalistes.


Grenoble/ Bordeaux/ Marseille: Le « ¡basta ya ! » des journalistes mexicains, victimes de violences.

Grenoble: Mardi 19 septembre à 19 h30 à la Maison des Associations 6, rue Berthe de Boissieux Bordeaux: Mercredi 20 septembre à 19h30 au Théatre du Levain, 26 rue de la République à Bègles  Marseille: Vendredi 22 septembre 2017 à 19h, au


Communiqué de France Amérique Latine: Venue en France de Sergio Ocampo, journaliste mexicain de La Jornada

                                               Communiqué de France Amérique Latine Venue en France de M. Sergio Ocampo, journaliste mexicain du quotidien La Jornada   Selon la Fédération internationale des journalistes (FIP), le Mexique est le pays ne se trouvant pas en guerre où l’on


Mexique. Un nouveau journaliste meurt dans son combat contre la corruption

Par Sabine Grandadam* Cándido Ríos Vázquez, un journaliste localier de l’État de Veracruz, a été abattu le 22 août devant la supérette d’un village. Les deux hommes qui l’accompagnaient ont aussi perdu la vie. Le journaliste bénéficiait d’une protection policière,


Liberté de la presse. Le « ¡basta ya ! » des journalistes mexicains.

À Mexico et à Culiacán, hommage au célèbre chroniqueur Javier Valdez, assassiné il y a deux mois. Les organisateurs dénoncent une profession en danger dans un pays gangrené par les violences de l’État et du crime organisé. (par Cathy Dos