L’Amazonie reste en proie à la déforestation (Aline Timbert / Actu Latino)
Imprimer

L’Institut National de Recherche Spatiale du Brésil INPE a noté une déforestation au cœur de l’Amazonie sur une superficie de 10129 km2  pour la période allant d’août 2018 à juillet 2019. Cela représente une augmentation de 34,4% par rapport à la même période de l’année précédente. Et la situation ne s’améliore pas en 2020: le Brésil a enregistré une déforestation jamais atteinte.

Le Brésil, touché par une importante déforestation en 2019

Des chiffres préoccupants lorsqu’on sait que le Brésil abrite environ 60% de l’Amazonie, la plus grande forêt tropicale du monde.

La déforestation a atteint un record entre janvier et avril en Amazonie brésilienne : d’après les images satellites de l’Institut brésilien de recherches spatiales (INPE), un organe gouvernemental, 1.202 km2 de forêt ont disparu lors des quatre premiers mois de l’année #AFP

Et si la politique environnementale menée au Brésil sous la présidence de Jair Bolsonaro suscite l’inquiétude des défenseurs de la nature, d’autres pays qui abritent également la forêt amazonienne, enregistrent, dans une moindre mesure, une perte de forêt.

Au Pérou, une déforestation réduite durant le confinement lié au coronavirus

Ainsi au Pérou, depuis la mi-mars, 7119 hectares de forêt amazonienne ont été rasés, un chiffre toujours trop élevé, néanmoins inférieur à celui enregistré l’an dernier sur la même période (…)

(…) Lire la suite de l’article ici

Imprimer