- France Amérique Latine - https://www.franceameriquelatine.org -

Communiqué – FAL solidaire avec les professeurs mexicains mobilisés contre la réforme de l’éducation

France Amérique Latine exprime son indignation face à la répression exercée par le gouvernement d’Enrique Peña Nieto (EPN) contre les centaines de milliers de Mexicains actuellement mobilisés derrière la Coordination nationale des travailleurs de l’éducation (CNTE) contre la réforme éducative mise en place dans leur pays. Dimanche 19 juin, onze civils ont été tués dans l’État de Oaxaca lors d’une intervention policière visant à déloger des manifestants qui exigeaient l’abrogation de cette réforme.

Celle-ci, approuvée par le Congrès en 2013, s’inscrit dans une série de réformes menées par le président depuis son arrivée à la tête du pays en 2012 qui modifient la Constitution en faveur du capital national et étranger.

Voilà trois ans que la CNTE,  réunissant environ 800 000 professeurs, se bat dignement pour le retrait de cette réforme professionnelle qui ne dit pas son nom. Le texte supprime leurs droits salariaux en les soumettant à une évaluation régulière qui conditionne leur permanence à leur poste.

Il annonce également un glissement vers la privatisation des écoles publiques en prévoyant que les dépenses courantes soient prises en charge par les parents d’élèves ou, lorsque ces derniers n’en ont pas les moyens, par des entreprises privées.

Le gouvernement mexicain doit cesser de réprimer dans le sang  le mouvement de la CNTE et de criminaliser les manifestants, qui font l’objet de plus de 300 ordres de détention. Il doit aussi écouter les  demandes de la CNTE qui réclame l’abrogation de la réforme.

L’attaque policière meurtrière du 19 juin s’ajoute à la liste des nombreux crimes d’État commis sous Enrique Peña Nieto, dont l’attaque contre les étudiants d’Ayotzinapa en 2014, restée impunie. Tous les responsables de ces crimes odieux doivent être traduits devant la justice.

France Amérique Latine,

Le 29 juin 2016