Communiqués de France Amérique Latine

Posada Carriles : deux poids, deux mesures ?

15 mai 2007

A la veille du jour où devait débuter le procès de L. Posada Carriles, la juge K. Cardone de la cour fédérale d’El Paso (Texas) vient d’annuler le mardi 8 mai 2007 les sept chefs d’inculpation qui avaient été retenus contre lui : ces chefs d’inculpation consistaient en fraude et fausses déclarations contenues dans sa demande




Guerre de basse intensité au Chiapas

22 mars 2007

Dès novembre dernier, un certains nombre d’organisations et associations européennes qui suivent depuis longtemps l’évolution de la situation au Chiapas, exprimaient leur préoccupation face à la recrudescence des violences orchestrées par des groupes paramilitaires contre des communautés indiennes au Chiapas. L’attaque perpétrée contre la communauté de Viejo Velasco Suarez, qui a causé 4 morts et




Pour une justice effective en Argentine

18 janvier 2007

Les organisations signataires s’adressent au gouvernement argentin afin qu’ils prennent les mesures nécessaires pour :  Apparition en vie du témoin Julio Lopez,  Inculpation des responsables de l’enlèvement de Luis Gérez, deuxième témoin,  Epuration de la police et des forces armées des personnels compromis dans les crimes de la dictature,  Annulation des grâces présidentielles accordées aux responsables




Réunion publique de défense de la démocratie au Venezuela

20 novembre 2006

A l’appel de différentes organisations de solidarité, à la veille des élections du 3 décembre : Vendredi 1er décembre à partir de 19 heures Appel à l’opinion publique française Le 3 décembre prochain, le peuple vénézuélien élira à nouveau démocratiquement son président. Depuis huit ans, à chaque élection, les citoyens ont majoritairement accordé leurs suffrages à




Une violence intolérable envers le mouvement populaire de Oaxaca !

30 octobre 2006

Paris, lundi 30 octobre 2006 France Amérique latine condamne la solution violente et concertée choisie par les gouvernements de l’état de Oaxaca dirigé par Ulises Ruiz Ortiz, et de l’état fédéral gouverné par Vicente Fox, faisant intervenir les forces armées afin de soumettre le mouvement populaire de Oaxaca. Ce dernier demande pourtant pacifiquement le retrait