Tribunal Permanent des Peuples sur les droits des migrants (4/5 janvier 2018 Paris): revue de presse


France Amérique Latine, avec de nombreuses autres associations de solidarité, a participé à la préparation et aux sessions du Tribunal Permanent des Peuples sur les droits humains des personnes migrantes et réfugiées. La session parisienne des 4 et 5 janvier a poursuivi le travail préliminaire effectué à Barcelone (juillet 2017) et à Palerme (décembre 2017). Objectifs : rendre visibles les cas de violation des droits des exilés, analyser les causes des déplacements forcés des personnes migrantes et réfugiées, et déterminer les responsabilités. Le TPP Migrations a retenu la qualification de crime contre l’humanité à l’encontre de l’UE et des États qui la composent, dont la France. Revue de presse. 

  • Le TPP dans les médias (Intercoll.net)

Les 4 et 5 janvier, le Tribunal Permanent des Peuples (TPP) a tenu une audience au Centre International de Culture Populaire à Paris, pour traiter des violations des droits des personnes migrantes et réfugiées. Le TPP est un tribunal d’opinion qui agit de manière indépendante des États et répond aux demandes des communautés et des peuples dont les droits ont été violés. Saisie par plusieurs mouvements, associations, collectifs et fondations, le TPP a entamé un cycle de sessions dont l’objectif est d’identifier et de juger la chaîne de coresponsabilités sur la violation des droits humains tout au long des trajectoires migratoires. Cela en se fondant sur les témoignages et les expériences des personnes directement affectées et impliquées, ainsi que des organisations de personnes migrantes et réfugiées. (…) Les deux jours ont été suivis par une dizaine des médias nationaux : France Inter, France 24, RFI, Le Monde, Libération, Basta !, Médiapart entre autres.

Lire l’article et trouver de nombreux liens sur https://intercoll.net/Le-TPP-dans-les-medias

  • Tribunal citoyen sur les migrants : la France et l’UE condamnées pour «complicité de crimes contre l’humanité» (Maïa Courtois, photos Marc Chaumeil/Libération)

Témoins médiatiques, rescapés, politiques et responsables associatifs se sont succédé jeudi et vendredi à la barre du Tribunal permanent des peuples, à Paris. Le verdict a été rendu dimanche au festival Moussem de Gennevilliers.

Lire l’article sur http://www.liberation.fr/france/2018/01/07/tribunal-citoyen-sur-les-migrants-la-france-et-l-ue-condamnees-pour-complicite-de-crimes-contre-l-hu_1620847

  • Exilés. Un tribunal pour le droit des migrants (Eugénie Barbezat/ L’Humanité)

La violation des droits des réfugiés par la France et l’UE était au cœur de l’accusation portée lors de la session du Tribunal permanent des peuples qui a débuté jeudi à Paris. «On n’applaudit pas, ce n’est pas un meeting, mais un tribunal ! » intime comme consigne préliminaire Gus Massiah, cheville ouvrière de ce « procès ». Militants, exilés, élus ou simples observateurs sont venus en nombre assister à cette session parisienne du Tribunal permanent des peuples (TPP), saisi conjointement par une quarantaine d’organisations de solidarité avec les exilés et de défense des droits humains, dont le CCFD, la Cimade, Attac, le Crid ou Roya citoyenne.

Lire l’article sur: https://humanite.fr/exiles-un-tribunal-pour-le-droit-des-migrants-648236

  • Le tribunal permanent des peuples fait le procès des politiques migratoires (Carine Fouteau/ Médiapart)

Lors d’une « audience » organisée à Paris les 4 et 5 janvier, ce tribunal d’opinion, créé il y a quarante ans, est appelé à se prononcer sur l’accusation de complicité de crime contre l’humanité portée contre les dirigeants de l’Union européenne. Les politiques migratoires européennes sur le banc des accusés : c’est un procès un peu particulier qui se déroule les 4 et 5 janvier à Paris. Il n’a pas lieu dans une salle d’audience classique mais dans les locaux du Centre international de culture populaire (CICP), espace militant consacré à la défense des droits des minorités.

Lire l’article (réservé aux abonnés) sur: https://www.mediapart.fr/journal/france/050118/le-tribunal-permanent-des-peuples-fait-le-proces-des-politiques-migratoires

  • Les politiques migratoires comparaissent devant le Tribunal Permanent des Peuples (Philippe Wanneson/ Blog Médiapart)

Le Tribunal Permanent des Peuples est l’héritier du Tribunal international contre les crimes de guerre, plus connu sous le nom de Tribunal Russell, qui avait été constitué à l’initiative du mathématicien et philosophe Bertrand Russell pour juger des crimes de guerre américains au Vietnam, à une époque, entre le Tribunal de Nuremberg et le Tribunal Pénal International, où il n’existait pas de juridiction internationale pouvant juger et condamner les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité.

Lire la suite sur https://blogs.mediapart.fr/philippe-wannesson/blog/311217/les-politiques-migratoires-comparaissent-devant-le-tribunal-permanent-des-peuples?utm_source=global&utm_medium=social&utm_campaign=SharingApp&xtor=CS3-5

  • Un « tribunal des peuples » pour juger les politiques migratoires

Les accusés ne se sont pas levés. Ils n’étaient pas à la barre, jeudi 4 janvier, et n’y seront pas plus vendredi, au deuxième jour du procès. En dépit des convocations qui leur ont été par deux fois adressées, fin 2017, Emmanuel Macron et le président de Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ne sont pas venus défendre leur politique migratoire. Commis d’office, deux avocats ont donc assuré la défense de la France et de l’Europe jugées devant le Tribunal permanent des peuples (TPP) pour la politique « irrespectueuse des droits de l’homme et meurtrière ».

Lire l’article (réservé aux abonnés) sur:

http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2018/01/05/un-tribunal-des-peuples-pour-juger-les-politiques-migratoires_5237911_1654200.html#hDmUPobVyYfmCAGy.99

  •  Violations des droits des migrants et des réfugiés : un tribunal permanent des peuples s’ouvre à Paris (Collectif/ Bastamag)

Les 4 et 5 janvier se tiendra à Paris un tribunal permanent des peuples sur la violation des droits des migrants et des réfugiés. Témoignages, analyses des causes des déplacements forcés, détermination des responsabilités des gouvernements seront au cœur de ces audiences retransmises en direct sur le web. Plusieurs organisations de la société civile appellent à la saisine d’un Tribunal Permanent des Peuples sur la violation des droits humains des migrants et réfugiés, et son impunité en France

Lire l’article sur: https://www.bastamag.net/Violations-des-droits-des-migrants-et-des-refugies-un-tribunal-permanent-des

  • Au Tribunal permanent des peuples, la France et l’UE condamnées pour leurs politiques migratoires indignes (Olivier Favier/ Bastamag)

La France et l’Union européenne ont été condamnées pour « complicité de crime contre l’humanité » à l’issue d’une réunion du Tribunal permanent des peuples, une instance symbolique créée à la fin des années soixante-dix pour juger les crimes et abus commis par les gouvernements. Tenue à Paris les 4 et 5 janvier autour de nombreux représentants d’ONG et de mouvements sociaux, la session était consacrée aux droits des exilés. Récit. Lire l’article sur https://www.bastamag.net/Au-Tribunal-permanent-des-peuples-la-France-et-l-UE-condamnees-pour-leurs

  • Politique migratoire inhumaine : la France et l’Europe devant le tribunal (Martin Bodrero/ Radioparleur)

Les néons brillent au plafond d’une grande salle de réunion pleine à craquer. Des tables pliantes sont disposées en cercle avec leurs chaises en plastique et un micro qui marche par intermittence. Autour des débats, on circule, on rigole parfois et on applaudit même de temps à autre. On est loin de l’ambiance lourde et feutrée d’une salle du palais de justice. Pourtant c’est bien un tribunal qui a pris ses quartiers jeudi 4 et vendredi 5 février au centre d’information inter-peuple à Paris.
  •  Les États européens devant le Tribunal Permanent des Peuples (Ch. Célinain/ Le Courrier de l’Atlas)

Protéger les droits des peuples. C’est la mission que se donne le Tribunal Permanent des Peuples (TPP), tribunal d’opinion indépendant des Etats. Depuis la fin des années 70, le TPP, composé de personnes venant des quatre coins du globe, « répond aux demandes des communautés et des peuples dont les droits ont été violés ». C’est à Paris, pendant deux jours (4 et 5 janvier), que le Tribunal sera réuni pour statuer sur les cas de violations des droits des personnes migrantes et réfugiées. Dans la ligne de mire, la politique migratoire européenne…

 Lire l’article sur http://www.lecourrierdelatlas.com/france-les-etats-europeens-devant-le-tribunal-permanent-des-peuples-10170

  •  Entrevista en español. Escala en París. Philippe Texier: « Europa tiene que acoger más migrantes, es inquietante cómo se está cerrando » (Braulio Moro/ RFI) 

Philippe Texier es magistrado de la Corte de Casasión de Francia o sea la tercera instancia de la justicia francesa. Así mismo, dirigió la División de los Derechos Humanos de la Misión de Observación sobre el Salvador de la ONU, y actualmente es juez del Tribunal Permanente de los Pueblos. ¿Qué es el Tribunal Permanente de los Pueblos ? ¿Por qué es necesario hacer una sesión de ese organismo que hable sobre los migrantes y refugiados ? Philippe Texier admite que este tribunal no es vinculante pero trata sin embargo de « alertar las conciencias ».