FAL 83: un projet de solidarité en Argentine. Les enfants d’Atacama

Depuis 2006, le comité local FAL 83 se concentre sur une activité de solidarité avec des petites écoles des Andes argentines, en particulier dans la province de Jujuy, et organise des initiatives diverses pour récolter des fonds destinés à ce projet. Les avancées sont nombreuses : dans une région où la population autochtone est plutôt laissée pour compte et fait face à de nombreuses difficultés économiques accentuées par l’isolement et un climat très rude, grâce au soutien de l’association, ces enfants lointains bénéficient désormais de meilleures conditions scolaires et sanitaires.

Le village de San Juan de Quillaques, dans la province de Jujuy et le département de Susques, au Nord de l’Argentine. (Photo de FAL 83)

Informations sur les dons en bas de page.

Au cours des années écoulées, la solidarité a permis de nombreux progrès dans trois écoles de la puna jujeña : réparation des toits, construction de dortoirs, d’un cabinet dentaire, d’un poulailler, de serres, amélioration des cantines scolaires, achat de matériel électroménager, d’instruments de musique, de projecteur, de livres. Grâce à des versements mensuels de donateurs, le comité assure également le paiement d’une pension pour que une douzaine d’enfants, de familles les plus démunies, puissent aller au collège.

Présentation de l’association

L’association organise dans le Var des repas solidaires, des ventes d’artisanat et des lotos afin de collecter les fonds nécessaires. La presse locale se fait toujours écho de ces initiatives et permet ainsi au comité de populariser son engagement.

Repas organisé à la Seyne par l’association au bénéfice des écoles andines

La pandémie a bien entendu rendu plus difficiles les actions du comité. Mais, confinement ou pas, on continue ! Pour 2020, il a fallu innover : pas de loto, ni de repas ni de fêtes argentines permettant habituellement de financer les projets dans les trois écoles andines de la province de Jujuy. Mais, malgré le Covid, les donateurs sont restés aussi nombreux et généreux.

Le plus gros problème fut organisationnel pour contrecarrer le long confinement dans cette province. En effet, durant l’année scolaire, les enfants sont nourris à l’école. La fermeture pendant plusieurs mois les a rendus à charge totale des familles, mais nous avons pu leur faire parvenir les sacs de denrées (farine, riz, huile, pates, lait en poudre, boites de médaillons d’abricots, galettes, pommes et oranges…et panettone ajouté pour le colis de Noël…). Le bonheur des enfants à la réception des colis a été vraiment une récompense sans nom !


Deux écoles (Puesto Sey et San Juan de Quillaques) ont maintenant réouvert, leurs dates de congés scolaires étant différentes de celles du reste du pays. Dans ce contexte, le soutien financier de FAL 83 aide les directeurs à acheter les compléments alimentaires en laitages et protéines. Les enfants de Huachichocana, en vacances jusqu’en mars, reçoivent des colis supplémentaires en attendant le retour à l’école. Une nouvelle école (El Toro) va venir s’ajouter à notre projet, comme nous l’avions décidé lors de l’Assemblée Générale0 de mars 2020.


Depuis 2007, le Festival Solidario por los Niños de la Puna est réalisé chaque année début novembre à Susques. Le comité FAL 83 prend en charge tous les frais d’organisation et partage les recettes entre les écoles participantes. C’est un moment de culture devenu important dans la vie de la zone. L’impossibilité de le réaliser en 2020 nous a fait imaginer un festival virtuel.

Festival solidario por los Niños de la Puna (2015)

Festival solidario por los Niños de la Puna (2020)

Pour en savoir plus et voir des vidéos et des photos, n’hésitez pas à consulter le site de FAL 83 ici

Vous pouvez soutenir notre projet en adressant un chèque à :
Les enfants d’Atacama, 186 montée du Camp Laurent

83500 La Seyne s/Mer
D’avance, merci !