France Amérique Latine affirme son soutien au juge GARZON
Imprimer

LOGOFAL125France Amérique Latine s’élève contre la sentence à l’issue du procès contre le juge Garzón : il vient d’être condamné à 11ans d’interdiction d’exercice.

Cela met de fait fin à sa carrière, et surtout à son travail pour la vérité et la justice à propos des crimes des dictatures chilienne, argentine et espagnole.

A la suite des plaintes de groupes d’extrême droite, dont la Phalange, il a été mis au banc des accusés pour prévarication car, faisant fi de la loi d’amnistie votée en 1977, qui est un pacte de l’oubli, il a ouvert une enquête sur les disparus de la guerre d’Espagne et de toute la période franquiste.

Nous estimons qu’il est nécessaire de continuer à affirmer le devoir de mémoire et à exiger justice face aux violences des tyrannies. Nous considérons cette sentence comme une revanche négationniste des criminels et de leurs complices, et ne pouvons accepter que des juges, des magistrats, des journalistes ou de simples citoyens animés d’une exigence de vérité et d’équité, soient victimes de ceux qui continuent à couvrir, avec des artifices légaux, des crimes et des génocides.

France Amérique Latine vous invite à signer la pétition en ligne :
http://www.sosgarzon.com/

Imprimer