Héloïse, notre volontaire en service civique au sein de Justicia y Paz en Colombie
Imprimer

Après 3 ans de sciences politiques à la faculté de la Sorbonne, ne sachant pas trop où m’inscrire j’ai arrêté les études pour aller à Londres apprendre l’anglais et expérimenter le monde associatif anglo-saxon. En revenant en France je me suis inscrite dans un Master de Relations Interculturelles et Coopération Internationale – année pendant laquelle je me suis passionnée pour l’histoire de l’Amérique Latine. Je me suis donc mise à apprendre à l’espagnol et j’ai cherché coûte que coûte un stage dans cette région du monde. De celle-ci, le Chili fut le premier pays que j’ai découvert..en faisant un stage dans la coopération culturelle.

Après ces 5 mois de stage dans une Alliance Française, j’ai voulu travailler plus au fond des choses. Je suis repartie étudier en France un Master de Théorie et Pratique des droits de l’Homme à Lyon avec en tête la conviction que je retournerai très prochainement en Amérique Latine. En effet, après un stage de fin d’étude de six mois dans l’ONG Terre des Hommes France, j’ai trouvé une mission d’accompagnatrice internationale au Guatemala. Durant cette mission j’ai effectivement touché de plus près les problématiques qui me tiennent à cœur, les violations des droits de l’Homme par les entreprises transnationales et le travail de mémoire et de réparation pour les victimes de crime d’État.

Quelques mois plus tard, me voici en Colombie où je vais travailler pour dix mois avec la Commission Inter-ecclésiale de Justice et de Paix. J’arrive dans un contexte où vient d’être lancé un processus de négociations de paix.

Imprimer