Le Brésil frappé par la pire catastrophe de son histoire !
Imprimer

LOGOFAL125Le 5 novembre 2015, le Brésil a été frappé par la pire catastrophe de son histoire. La rupture de deux barrages miniers libérant des millions de mètres cubes de boues toxiques, près de Mariana, dans l’Etat du Minas Gerais, a provoqué la mort d’au moins 11 personnes et la disparition d’au moins 15 autres.
Les dégâts sont considérables : 500 000 personnes privées d’eau domestique, des dizaines de familles qui ont tout perdu, un village englouti, plusieurs villages inondés, des terres rendues stériles, le fleuve Rio Doce pollué sur 850 kms jusqu’à l’océan, la faune et la flore détruites.
Les boues contaminées contiennent mercure, silice, fer, aluminium, plomb, provoquant la stérilisation des terres pour des décennies.
France Amérique latine (FAL) se solidarise avec les familles des victimes, avec les populations touchées par cette catastrophe.
FAL exprime aussi toute sa solidarité avec le Mouvement des Victimes de Barrages (MAB), qui se trouve en première ligne pour aider les populations.
FAL exige que la compagnie minière concernée, Samarco, qui appartient au Groupe Vale et à l’Anglo-brésilien BHP Billinton, prenne toute sa responsabilité dans l’indemnisation des victimes et dans la réparation des immenses dégâts environnementaux.
FAL demande au Gouvernement et à la Présidente Dilma Roussef : de prendre toutes les mesures sociales, économiques, judiciaires et environnementales pour la reconstruction de cette région, et d’exiger le respect des normes de sécurité des ouvrages susceptibles de provoquer des dommages aux personnes, aux biens et à l’environnement.

Comunicado do Comité dos Amigos do MST na França

O dia 5 de novembro o Brasil foi atingido pelo maior desastre da sua història. O rompimento de duas barragens mineiras liberando milhões de metros cubicos de lama tòxica perto da cidade de Mariana, Estado de Minas Gerais, provocando a morte de 7 pessoas e a desaparição pelo menos de 15 outras.
Os danos são enormes : 500 000 pessoas desabastecidas de agua domèstica, dezenas de familias perderam tudo, um bairo destruido, varios bairos inundados, terras esterilizadas, o Rio Doce poluido em 850 km atè o mar, fauna e flora destruidas . A lama contaminada contêm mercurio, sìlica, ferro, aluminio, chumbo, esterilizando as terras durante dècadas.
France Amérique Latine (FAL) se solidariza com as familias das vìtimas e com as populações atingidas pelo desastre.
FAL se solidariza com o Movimento dos Atingidos por Barragens ( MAB ) que se posiciona na frente para ajudar as populações.
FAL exige que a empresa Samarco pertencendo ao Grupo Vale e a anglo brasileira BHP Billinton assuma toda a responsabilidade dela na indenização das vìtimas e no resgate dos imensos danos ao meio ambiente.
FAL pede ao Governo e a Presidente Dima Rousseff : tomar todas as medidas sociais, ambientais, econòmicas, judiciarias, para o resgate dessa região e exigir o respeito das normas de securidade nas obras susceptiveis provocar danos as pessoas, aos bens e ao meio ambiente.

Paris, le 26 novembre 2015

Imprimer