Le protecteur des papillons Monarque assassiné au Mexique (articles et vidéo)
Imprimer

Le militant écologiste mexicain qui se battait pour protéger les aires d’hivernage du papillon monarque a été retrouvé mort, noyé, deux semaines après sa disparition.

Cheveux poivre et sel et épaisse moustache, Homero Gómez González, 50 ans, est un ancien bûcheron qui avait créé et dirigeait la réserve de papillons d’El Rosario, un hameau dans les collines de l’ouest du Michoacán, où les papillons monarques hivernent au milieu de forêts denses de sapins et de pins. Il avait réussi à faire classer la forêt au patrimoine mondial de l’Unesco, et l’exploitation forestière y est interdite. Il postait souvent des vidéos magiques de papillons monarques sur les réseaux sociaux.

Il a disparu le 13 janvier. Son corps a été retrouvé le 29 flottant dans un puits, portant des signes de torture. Le motif de son meurtre reste inconnu, mais certains militants ont émis l’hypothèse que cela pourrait être lié à des disputes concernant l’exploitation forestière illégale dans la zone protégée (…)

(…) Lire la suite ici

Le Mexique sous le choc après la mort suspecte d’Homero Gómez, figure de l’écologie (Frédéric Saliba / Le Monde)

Le corps de l’ingénieur agronome, défenseur du papillon monarque, a été retrouvé dans un puits de l’Etat de Michoacán.

Obsèques de Homero Gómez
ENRIQUE CASTRO / AFP

Son combat pour la protection des papillons monarques semble lui avoir coûté la vie. Le corps de l’écologiste mexicain Homero Gómez a été découvert, mercredi 29 janvier, au fond d’un puits de l’Etat du Michoacán, dans l’ouest du Mexique. Le lendemain, les autorités ont révélé que l’ingénieur agronome de 50 ans avait reçu un violent coup sur la tête avant de se noyer. Sa mort suspecte provoque l’émoi dans l’un des pays qui compte le plus d’homicides de défenseurs de l’environnement au monde. Au milieu de nuées de papillons orange et noir, M. Gómez multipliait les vidéos sur les réseaux sociaux, invitant les visiteurs à découvrir le sanctuaire d’El Rosario qu’il administrait près de la ville d’Ocampo, dans les montagnes boisées du Michoacán. L’écotourisme était devenu sa principale arme contre la déforestation clandestine qui menace l’hivernage de ces papillons migrateurs (…)

(…) Lire la suite (article réservé aux abonnés) ici

Le roi des papillon assassiné? (AJ+ France)

Le roi des papillon assassiné?

Le roi des papillon assassiné ? Alors qu’il se battait pour protéger les papillons monarques, cet écologiste a été retrouvé mort dans un puits.

Gepostet von AJ+ français am Montag, 3. Februar 2020
Imprimer