Pétition Bolivie – Diffusion de fausses nouvelles sur France 2 : limogeage de François Lenglet
Imprimer

mYTjVLKXVdDctSJ-800x450-noPad

Signez la pétition en cliquant ici !

Lors de l’émission « Des paroles et des actes », sur France 2, le 26 mai 2016, le journaliste François Lenglet, pour décrédibiliser Jean-Luc mélenchon, déclare : « Evo Morales, président de la Bolivie, est aujourd’hui empêtré dans des scandales de corruption considérables. […] C’est un corrompu. […] La petite amie de M. Morales, qui est la mère de son fils, a bénéficié de 500 millions de dollars de commandes publiques, allez m’expliquer que tout cela est normal ! »

Pourtant, deux semaines avant cette déclaration, une commission parlementaire bolivienne mixte a rejeté toute accusation de « corruption » à l’encontre du président bolivien et la justice bolivienne, saisie sur le dossier de l’enfant supposé du président Evo Morales avec Gabriela Zapata, a conclu à l’«inexistence» de ce fils.

Ces faits, confirmés par le Parlement et la justice bolivienne, sont connus, ils ont été relayés par la presse française le 11 et 12 mai 2016 (LibérationEurope 1Le ParisienLe FigaroParis Match).

En faisant cette déclaration, devant plus de 2 millions de téléspectateurs, M. François Lenglet prend le risque d’entraîner des tensions diplomatiques entre la France et la Bolivie et contrevient à plusieurs articles de la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes, adoptée par la Fédération européenne des journalistes.

C’est pourquoi nous, télespectateur-trice-s de France 2, demandons au Président de France Télévision, le limogeage de M. François Lenglet et la diffusion d’un démenti, à une heure de grande écoute.

Signez la pétition en cliquant ici !

Imprimer