Déclaration publique de FAL à l’occasion du procès à Paris contre la dictature chilienne


LOGOFAL125Il y a 40 ans, France Amérique Latine naissait de l’engouement international provoqué par l’Unité Populaire chilienne qui voyait l’accession de Salvador Allende au gouvernement et le début d’un large processus de mobilisation en faveur d’un socialisme démocratique.

Quelques mille jours plus tard, le Coup d’État s’abattait sur le Chili, théâtre d’une répression sanglante et d’atteinte aux droits humains sans précédent.

FAL est toujours restée fidèle au Peuple chilien et s’est donc constituée partie civile, représentée par sa Présidente déléguée, Maître Sophie Thonon, pour le procès que la France ouvrira le 8 décembre à Paris contre 14 membres ou collaborateurs éminents de la dictature chilienne pour la détention et disparition de 4 franco-chiliens, Alfonso CHANFREAU, Jean-Yves CLAUDET, Georges KLEIN et Etienne PESLE.

Après l’arrestation de Pinochet à Londres, en Angleterre, grâce à l’action entreprise par le juge espagnol Balthazar Garzon, et le procès en cours à Rome contre Alfonso Podlech, responsable de la disparition d’un Italien, ce sera la troisième action judiciaire internationale contre des responsables d’un terrorisme d’état.

Nous appelons tous nos militants et le public en général à suivre de près ce jugement et à participer aux activités qui seront organisées en collaboration avec les autres associations parties civiles, pour l’établissement de la Vérité, la condamnation des coupables et la mise en place d’une jurisprudence internationale.

Une conférence de presse publique se tiendra le Lundi 6 décembre 2010, au Centre de la Presse Etrangère (CAPE) à 11h00 et une soirée de restitution du procés aura lieu le vendredi 17 décembre, en soirée à Paris, à la Mairie du 3ème arrondissement.

Le Bureau de France Amérique Latine
Paris le 24 novembre 2010