Amazonie : appel des Amérindiens pour une “alliance mondiale” contre l’exploitation pétrolière (Bruno Sat/ Outre-mer la 1ère)
Imprimer

Les Amérindiens des bassins sacrés de l’Amazonie, en Équateur et au Pérou, appellent à l’aide la communauté internationale. Ils craignent que la crise liée au coronavirus ne soit un prétexte pour relancer les forages pétroliers désastreux pour leur région.

Un membre de la nation Achuar sur le fleuve Amazone en Équateur.
©JAMES MORGAN / Robert Harding Premium / robertharding via AFP

Nous, peuples autochtones, sommes unis maintenant, mais cela nécessite une unité mondiale, une conscience mondiale. Par conséquent, nous avons parlé d’une “alliance mondiale”, une alliance entre les peuples autochtones et d’autres frères non autochtones, conscients que nous devons tous ensemble construire de nouvelles voies“.

C’est l’appel à l’aide de Domingo Peas et d’autres dirigeants amérindiens en direction de la communauté internationale, via l’agence Reuters. Le coordinateur de la campagne de protection des bassins sacrés de l’Amazonie mène une lutte sans merci contre les forages pétroliers. Objectif : en luttant contre le changement climatique, protéger un mode de vie ancestral respectueux de la nature. “Nous avons pris soin de notre forêt tropicale toute notre vie, nous invitons donc tout le monde (à partager) cette conscience.” 

“L’Amazonie purifie l’air” de tous mais “le pétrole et les mines détruisent le fleuve”

Domingo Peas est membre de la nation Achuar (18 000 personnes), l’un des vingt peuples regroupant les 500 000 Amérindiens qui vivent dans cette région à cheval sur l’Équateur et le Pérou, en amont de l’Amazone. Le leader indigène suggère que leur lutte bénéficie à l’ensemble des habitants de la planète, en particulier aux nouvelles générations (…)

(…) Lire la suite de l’article ici

Imprimer