Assassinat d’un célèbre militant indigène au Costa Rica (Courrier International) / Asesinato de defensor de tierras indígenas desata fuerte reacción policial (La Nación)
Imprimer

Un militant indien qui luttait depuis des années aux côtés de sa communauté pour récupérer des terres ancestrales a été tué par balles. Le pays, célèbre pour sa politique environnementale, est sous le choc mais les associations indigènes reprochent au gouvernement de n’avoir pas protégé le leader.

Dans la soirée du 18 mars, Sergio Rojas a été retrouvé mort, assassiné par balles, à l’étage de sa maison, à Yeri, une localité située sur le territoire indien de Salitre, dans l’ouest du pays, dans la province de Puntarenas, annonce La Nación, quotidien costaricain de San José.


Sergio Rojas (Salitre, Buenos Aires de Puntarenas, en 2015) Photo: José Díaz/La Nación

Ce leader indien de l’ethnie bribri âgé de 59 ans était célèbre dans tout le pays pour le conflit qui l’opposait à de grands propriétaires terriens.

“Depuis des années, cette région est le théâtre d’une dispute sur la propriété des terres qui oppose des groupes indigènes et des fermiers qui affirment avoir des droits sur une partie de ces terres”.

Des habitants proches du domicile de la victime ont rapporté avoir entendu quinze détonations et ont aussitôt appelé la police, qui n’a pas pu arrêter de suspect.

Des menaces sérieuses depuis des années

Ce crime a soulevé une forte indignation dans tout le pays, et ravive la colère de l’organisation indienne du Costa Rica Front national des peuples indigènes (Frenapi), dont faisait partie Sergio Rojas (…)

(…) Lire la suite de l’article sur le site de Courrier International

Asesinato de defensor de tierras indígenas desata fuerte reacción policial (La Nación)

La Fiscalía, Seguridad Pública, Policía Judicial y el propio Gobierno aseguraron que podrán todos los recursos necesarios para esclarecer con prontitud el asesinato del líder bribri Sergio Rojas Ortiz, conocido por su defensa de tierras indígenas en Salitre, Buenos Aires de Puntarenas.

Rojas, de 59 años, fue asesinado a balazos la noche de este lunes. Su cuerpo fue encontrado en el segundo piso de su vivienda (…)

(…) Leer en español y ver un vídeo en la página web de la Nación

Imprimer