Haiti : Le RNDDH dénonce un « massacre d’État » à La Saline (Danio Darius/Le Nouvelliste)

À La Saline, le 13 novembre dernier, ce sont 59 personnes qui ont été assassinées avec violence, selon un rapport du Réseau national de défense des droits humains (RNDDH). L’organisation, qui s’est entretenue avec les familles des victimes et qui a documenté l’identité de ces dernières et la façon dont elles ont été tuées, a fait état de deux personnes disparues, de cinq blessées par balles et de sept femmes violées.

« Le 13 novembre 2018, peu avant 16 heures et pendant plus d’une heure, des tirs nourris d’armes automatiques ont été entendus à La Saline. Dans le tohu-bohu qui s’en est est suivi et la circulation d’informations faisant état de dizaines de morts, plusieurs riverains, craignant pour leur sécurité et leur vie, ont abandonné leurs maisons », rapporte le RNDDH.

« Dans la soirée, détaille le RNDDH, des individus armés de la Base +Nan Chabon+ dirigée par Serge Alectis, alias Tu Junior, dans au moins cent cinquante maisons localisées entre autres au Projet La Saline, à la rue Desmangles et à la rue du Quai ». Pour perpétrer ces actes, Serge Alectis et sa bande « ont arraché des hommes et des femmes de leur foyer pour les exécuter en pleine rue. Certains ont été décapités, d’autres hachés en petits morceaux et certains autres fusillés ». Le RNDDH note que certaines victimes ont été carbonisées…

(…) Lire l’article complet sur le site du Nouvelliste 

suscipit sed Praesent venenatis Aenean at pulvinar