Les intérêts économiques derrière la destruction de l’Amazonie (Ana Magalhães, Daniel Camargos e Diego Junqueira/ Reporter Brasil/ Traduction par Autres Brésils)
Imprimer

La déforestation, l’élevage bovin et l’exploitation illégale des forêts comptent parmi les causes du nombre record d’incendies dans la plus grande forêt tropicale du monde. Les incendies qui détruisent l’Amazonie et attirent l’attention du monde entier ne sont que la face la plus visible de l’exploitation de la plus grande forêt tropicale du monde. Derrière l’abattage de la forêt et les incendies se cachent de puissants intérêts économiques : l’élevage du bétail, le commerce illégal du bois et la production de soja.

Certains de ces produits sont destinés à l’Europe. Le président français Emmanuel Macron a qualifié les incendies de “crise internationale”, une déclaration qui a été interprétée comme une montée du ton des menaces à l’achat de produits brésiliens – et qui remet en cause l’accord entre le Mercosur et l’Union européenne. La relation entre le commerce international et les incendies n’est pas simple, dans la mesure où l’Europe achète des produits qui laissent des zones illégalement déboisées pendant des années, comme Repórter Brasil l’a dénoncé à plusieurs reprises dans ses reportages.

Le feu est l’une des étapes du processus de défrichage des zones de pâturages, qui commence par l’abattage de la forêt avec des tracteurs et des chaînes, passe par le séchage et les flammes et se termine par la plantation d’herbe pour nourrir les animaux, selon Erika Berenguer, l’experte senior à l’Institute for Environmental Change de l’Université d’Oxford. Après le remplacement des arbres par du bétail, la terre peut être utilisée pour la plantation agricole, selon la chercheuse, qui étudie les incendies en Amazonie depuis 10 ans (…)

(…) Lire la suite de l’article sur le site de Autres Brésils

Os interesses econômicos por trás da destruição da Amazônia

Ler em português

Imprimer