Le combat dangereux de Francia Márquez contre l’exploitation minière en Colombie (Sarah Nabli/Reporterre)
Imprimer

À 36 ans, l’afrocolombienne Francia Márquez a reçu le prix Goldman pour l’environnement. Une reconnaissance internationale pour son combat contre les mines d’or illégales qui détruisent l’environnement et la vie des habitants du nord de la région colombienne du Cauca.

Francia Marquez © The Goldman Environnemental Prize 2018, Press Ressources

Francia Márquez peut entrer dans une colère noire si vous la qualifiez « d’héroïne » . « Líder »passe un peu mieux, et encore, la moue et l’agacement ne s’effacent pas. Toute la lumière jetée sur elle l’a mise mal à l’aise. Celle qui a fait campagne pendant des mois pour les élections législatives de mars dernier dans les rues de Cali, troisième ville de Colombie, le répète : son combat est collectif. « Je n’ai jamais été seule dans mes luttes, pour élever la voix ou dénoncer. Je travaille toujours avec différentes associations des droits de l’homme », souligne-t-elle. Francia Márquez est une femme d’action et de terrain. Avant d’être une défenseuse de l’environnement reconnu par le prix Goldman, en avril, elle est une des figures nationales des luttes afrocolombiennes. Elle participe à toutes les manifestations ou réunions avec le gouvernement pour dénoncer et défendre les droits de son peuple et de ses territoires. Elle a notamment participé aux négociations de paix à La Havane entre le gouvernement et les FARC en 2016. Cette petite femme discrète de 36 ans se décrit comme une simple étudiante en droit de l’université de Cali. Francia Márquez vient de Yolombo, un village appartenant à la communauté de La Toma, dans le nord de la région du Cauca. Dans les montagnes de la cordillère des Andes occidentale, elle a grandi sur des terres ancestrales appartenant aux Afrocolombiens, descendants d’esclaves installés dès 1636. La population vit de l’exploitation artisanale des mines d’or, de l’agriculture, de la pêche dans les fleuves des alentours et de l’artisanat (…)

Suite de l’article et photos du reportage de Sarah Nabli sur https://reporterre.net/Le-combat-dangereux-de-Francia-Marquez-contre-l-exploitation-miniere-en

Voir également ces articles de juin 2017 et avril 2018:

https://www.franceameriquelatine.org/francia-marquez-une-femme-au-coeur-de-la-lutte-afro-colombienne/#more-5028

https://www.franceameriquelatine.org/discurso-de-francia-marquez-colombiana-ganadora-del-premio-goldman-discours-de-francia-marquez-colombienne-laureate-du-prix-goldman/#more-6801

Imprimer