Opération Condor – Un homme face à la terreur en Amérique latine (Pablo Daniel Magee / Éditions Saint Simon)

Cet ouvrage traite de l’Opération Condor, conspiration criminelle ourdie durant la guerre froide par Washington et coordonnée par diverses dictatures d’Amérique latine avec l’active participation du FBI de la CIA, des anciens de l’OAS et de la DST. Elle est ici relatée à travers le chemin de vie de Martin Almada. Ce texte, fruit de sept années d’enquêtes et d’entretiens de l’auteur avec Martin Almada constitue un travail d’historien qui se lit comme un roman palpitant. Une lecture que FAL vous recommande.

Martin Almada, le héros de cet ouvrage, est par ailleurs membre du Comité d’honneur de France Amérique Latine


Le texte dévoile les dessous scabreux de la dictature entre sexe, drogue et rock n’roll, plongeant le lecteur dans la peau des personnages. Poésie, magie propre à la littérature sud-américaine, anecdotes édifiantes, tragiques, c’est l’Histoire avec un grand “H’. En passant par une entrevue avec Pierre Rabhi, un détour chez Pablo Escobar et le Pape François, les révélations issues des Archives de la Terreur, livrent au lecteur de nombreux scoops, comme la reconstitution d’une journée paraguayenne de la vie du légendaire Che Guevara, malgré la vigilance des services secrets.

Martin Almada, le héros du livre : Martin Almada est né le 30 janvier 1937 à Puerto Sastre au Paraguay. D’abord enseignant puis avocat, il a été victime de la dictature du général Alfredo Stroessner qui le classe comme ” terroriste intellectuel “. Il est arrêté en 1974 dans le cadre de l’opération Condor et torturé durant des mois. En 1977 après sa libération il quitte le Paraguay pour s’établir en France et rejoindre l’Unesco. En 1992, il a découvert près d’Asunción, les archives de la police secrète paraguayenne. Cette documentation renferme les détails de l’Opération Condor, un plan d’élimination systématique de l’opposition de gauche mis au point par les dictatures sud-américaines dans les années 70. En 1993 Martin Almada fonde la Commission nationale des droits de l’homme et reçoit le Prix Nobel alternatif en 2002.

Pablo Daniel Magee, l’auteur du livre : Pablo Daniel Magee est un journaliste et écrivain français, né le 22 Avril 1985 à Paris. Il étudie les sciences politiques puis la littérature, la philosophie et le journalisme au sein de l’Université de Greenwich, à Londres. En 2012, il s’installe au Paraguay où il commence à travailler avec le Dr. Martin Almada. C’est là que débute son travail d’investigation qui durera sept ans, l’amenant à interviewer chefs d’état, intellectuels et révolutionnaires. Actuellement, Pablo Daniel Magee vit au Paraguay aux cotés de sa femme et de son fils.

Opération Condor. Un homme contre la terreur en Amérique latine Pablo Daniel Magee, Éd. Saint-Simon, 378 pages, 22 euros.
En savoir plus et commander le livre ici


Le roman vrai de la vie de Martin Almada (Sélection “Marianne” : nos romans préférés de la rentrée)

Opération Condor. Un homme face à la terreur en Amérique latine

L’Europe ne le sait pas : Martin Almada est un grand homme, un véritable héros qui a marqué le XXème siècle de l’Amérique latine. Sa vie, son caractère, son environnement familial, culturel, et politique, son engagement de chaque heure en faveur d’une existence plus digne pour tous, forment la matière de ce roman vrai, superbement écrit, exhaustivement documenté, Le Condor vole toujours. Si certains désespèrent de l’homme, sombrent dans la misanthropie, ne broient que du noir, ne voient pas d’issue aux misères de notre espèce, qu’ils lisent ce livre ! Livre de l’espoir quand tout paraît perdu. Quand tous paraissent corrompus. Quand la politique a été remplacée par la terreur. Quand la pensée conduit à la salle de torture. Quand la brutalité voulue par le pouvoir s’exerce jusque dans les plus petites choses de la vie. Quand la perversité semble avoir le dessus. Quand il semble que le Diable a pris possession du monde. Quand un triste néo-catharisme semble de mise.

Les complots de grande envergure existent. Engagé du côté du communisme, professeur et militant d’une pédagogie renouvelée, Almada tombe en 1975 dans la cruelle machine répressive du général Stroessner. Ce dernier est un allié dans le crime avec Pinochet et les militaires argentins. Malgré 1000 jours de torture, physique et psychologique, Almada ne sera pas broyé. Comme chez Soljénitsyne, quelque chose en lui résiste, lui permettant de tenir. Après son évasion rocambolesque, son exil à paris, il découvre les archives du plan Condor, ce complot organisé par Washington, orchestré par Henry Kissinger, pour installer et maintenir au pouvoir des dictatures sanguinaires dans le sous-continent sud-américain.

Le combat d’Almeda est de tous les temps et de toutes les contrées : c’est celui de l’éternelle lutte pour la justice, la dignité, et la vérité. Le roman vrai de Pablo Daniel Magee, haletant comme un roman policier, attendrissant comme un roman d’amour, politique comme un roman d’espionnage, et instructif comme un roman historique, installe dans l’imaginaire européen un personnage digne de figurer au côté d’Antigone.

Une critique à retrouver ici


Joven escritor francés publica en París un libro excepcional sobre el plan Cóndor (Adolfo Guidali / Medio Mundo)

“Opératión Condor” nos cuenta la enorme gesta del abogado y defensor de los derechos humanos paraguayo Martín Almada, quien acusado de “delito de terrorismo intelectual” pasó cuatro años en las mazmorras de la dictadura del general Alfredo Stroessner, tras lo cual, en 1978, fue liberado gracias a la presión internacional. Después de exiliarse en Francia, donde trabajó en particular para la Unesco, de regreso a su país, a fines de 1992 gracias a la ayuda de un magistrado paraguayo logró sacar a luz los “Archivos del Terror”, cinco toneladas de documentos sobre el sanguinario operativo perpetrado conjuntamente por las fuerzas armadas y de seguridad de varios países, sobre todo del Cono Sur americano, con el apoyo de la todopoderosa CIA estadounidense. Todas las peripecias y entresijos del “Cóndor” fueron plasmados en la obra escrita durante siete años por el joven escritor y periodista francés Pablo Magee (París, 1985), quien reside en Paraguay desde hace varios años.

Magee, un intelectual con una sólida formación académica, en medio de la pandemia que lo ha retenido en Francia más de lo esperado asintió a ser entrevistado telefónicamente para Medio Mundo. He aquí su testimonio (…)

(…) Leer la entrevista del autor aquí